Vue aérienne de Ploufragan

Les projets

Pour répondre aux besoins des Ploufraganais, la Ville de Ploufragan programme des constructions et équipements qui concourent à améliorer les infrastructures, les services et le cadre de vie de notre ville. D'autres structures y investissement aussi.

Vue aérienne de Ploufragan

D’autres structures ont également engagé des aménagements structurants pour notre territoire.

Voir le détail des équipements programmés dans le plan pluriannuel d'investissement de la Ville de Ploufragan :

BUDGET PPI 2017 pour 2015 2020.pdf (37ko), par Claudie Gicquel

 

Nouvelle usine d’eau potable – Enquête publique

Urbanisme projet usine de l'eau enquête publique juillet aout 2018

Urbanisme projet usine de l'eau enquête publique juillet aout 2018, par Yannick Guégan

Saint-Brieuc Armor Agglomération envisage la réalisation d’une nouvelle usine d’eau potable au lieu dit « La Croix Cholin » à Ploufragan.
Le projet, qui a été présenté en réunion publique à Ploufragan le 13 mars 2018, viendra en remplacement de l’actuelle usine de Saint-Barthélémy, construite il y a plus de 50 ans et qui arrive en fin de cycle de vie.
Le projet a été soumis à enquête publique pendant l'été 2018.

Deux nouveaux bâtiments communaux à venir

Compte tenu des besoins, des possibilités financières de la Ville sans alourdir la charge fiscale communale des ménages et des taux bancaires bas, la Ville de Ploufragan a souhaité stimuler les investissements sur la commune.

Une nouvelle salle du Grimolet

Urbanisme visuel nouvelle salle du Grimolet

Urbanisme visuel nouvelle salle du Grimolet, par Christine Hélary

Le bâtiment actuel, construit en 1965 à vocation de cantine scolaire, a depuis été aménagé en salle festive dédiée aux activités pour les particuliers et les associations. Cette salle est très utilisée mais devient vieillissante et obsolète. Compte tenu des coûts de travaux onéreux avec, en particulier, la mise aux normes de sécurité et d’accessibilité et la présence d’amiante, sa rénovation n’était pas envisageable.
Des études pour la réalisation d’une salle d’une capacité similaire sur le site actuel ont été réalisées en 2017 avec l’implication d’un groupe de travail comprenant des représentants du monde associatif, des particuliers et des élus. Une vigilance particulière est apportée à l’acoustique et à l’isolation phonique, sans oublier les aménagements extérieurs et l’optimisation des coûts de fonctionnement. La démolition de la salle actuelle n’aura qu’après la construction de la future salle. Les travaux ont débuté en juin 2018. Ils devraient se terminer en septembre 2019.

Un auditorium à l’espace Victor Hugo

Après avoir abandonné le projet d’une salle de spectacle (dont le coût était estimé à 5 millions d’euros), le conseil municipal a décidé la réalisation d’un auditorium, pour un coût plus réduit (environ 2,5 millions d’euros). Le choix de l’espace Victor Hugo permet de mutualiser les espaces ainsi que la chaudière et de réduire au minimum les charges de fonctionnement. Le nouvel outil culturel aura une capacité d’accueil d’environ 180 places. Sa réalisation permettra de dédier totalement la salle des Villes Moisan aux particuliers et associations et ainsi d’augmenter sa mise à disposition. Elle sera ainsi libérée des contraintes et réservations pour les activités culturelles.
En plus de la programmation culturelle, l’auditorium sera utilisé lors de diverses manifestations telles que la cérémonie des vœux, la remise des trophées des sports, des réunions publiques, des assemblées générales, des conférences débats…
Les études seront menées en 2018. Les travaux débuteront en 2019 pour être terminés en 2020.

 

Rénovation urbaine : vers un nouveau quartier de l’Iroise

Social rénovation urbaine place d'Iroise

social_renovation_urbaine_place_iroise.jpg, par Christine Hélary

Le quartier de l’Iroise, située en centre-ville de Ploufragan, réunit 1 000 habitants, soit plus de 9 % de la population communale ; il constitue l’un des quatre principaux quartiers d’habitat social de l’agglomération briochine. Il comporte 17 bâtiments qui regroupaient 429 logements, propriété du bailleur social Côtes d'Armor Habitat, mis en location entre 1970 et 1972. Malgré la réhabilitation en 1985 puis en 1998 et des travaux importants d’entretien, les logements ne répondent plus aux attentes exprimées ni par les locataires, ni par les demandeurs de logements actuels. Le parc de logement est en décalage par rapport à la demande et aux besoins actuels.

La Ville de Ploufragan et Côtes d’Armor Habitat, en partenariat avec Saint-Brieuc Armor Agglomération et le Conseil général des Côtes d’Armor, agissent de concert pour mener une opération de rénovation urbaine sur ce quartier. Cet engagement s’est concrétisé par la signature d’une convention de Rénovation Urbaine le 25 avril 2012.

Retenu par l’Agence Nationale de Rénovation Urbaine (A.N.R.U.), ce projet vise à valoriser et à changer l’image de ce quartier. Ainsi, sur les 429 logements existants sur le site, 152 ont été ou seront démolis prochainement. L'objectif de reconstruction est fixé à 232 logements sur site et hors site : il y aura donc un renouvellement, mais également un développement de l’offre de logements sociaux sur la commune. Par ailleurs, les 277 logements qui ne seront pas démolis sur le site de l’Iroise seront réhabilités.

Les objectifs généraux du projet :

  • Ouvrir le quartier, affirmer sa proximité au centre-ville et articuler les espaces urbains. 
  • Améliorer les liens avec le pôle commercial du centre de Ploufragan et les équipements publics importants. 
  • Apporter une mixité des âges, des catégories socioprofessionnelles et des revenus. 
  • Proposer une nouvelle offre d’habitat. 

Un contrat de ville pour la rénovation urbaine de l’Iroise

Le quartier de l'Iroise à Ploufragan

Le quartier de l'Iroise à Ploufragan, par sdescaves

Le contrat de ville de l’agglomération briochine a été signé avec le préfet des Côtes d’Armor le 3 juillet 2015 pour les quartiers prioritaires de deux villes : Saint-Brieuc (trois quartiers) et Ploufragan (quartier de l’Iroise). Des actions sont menées à Ploufragan en faveur des habitants concernés, grâce aux financements de l’Etat, de la Ville, du C.C.A.S. et de l’agglomération. Trois orientations prioritaires sont définies.

1ère priorité : emploi, insertion, développement économique

  • Des permanences emploi tous les mardis après-midi au Tremplin. 
  • Des actions d’information et de sensibilisation pour les habitants des quartiers prioritaires organisées par la Cité des métiers...

2ème priorité : cohésion sociale et réussite éducative

  • Des actions de réussite éducative (en faveur des mineurs présentant des signes de fragilité), des actions proposant des suivis individualisés, de soutien à la parentalité, des sorties familiales de l’accompagnement à la scolarité, par l’intermédiaire du C.C.A.S. et de son centre social Le Tremplin.
  • Des actions fortes en faveur des enfants et des adolescents menées par Le Pollen.
  • L’action APAS (accompagnement des familles d’origine étrangère dans l’accès à la langue française pour favoriser les relations à l’école et l’insertion sociale et professionnelle)…

3ème priorité : rénovation urbaine et cadre de vie

  • Donner une place aux habitants et faciliter leur expression est une priorité clairement affichée (dont la création d’un Conseil citoyens).
  • Des actions festives intergénérationnelles organisées avec les bénévoles (Carnaval, Semaine bleue, Tous en fête…)
  • Un travail de mémoire pour accompagner la rénovation urbaine 

Le conseil citoyen du quartier de l'Iroise

Logo Conseil citoyen Ploufragan

Logo Conseil citoyen Ploufragan, par Christine Hélary

Depuis janvier 2015, des habitants et des personnes travaillant dans le quartier de l’Iroise se réunissent chaque mois dans un Conseil Citoyens. Au sein de cette assemblée indépendante, ils réfléchissent et agissent pour l’avenir de leur quartier.
La loi de programmation pour la ville et la cohésion urbaine du 24 février 2014 a instauré l’obligation de créer des Conseils Citoyens dans les quartiers dits prioritaires. La Ville de Ploufragan avait déjà depuis longtemps l'objectif d’associer les habitants, afin d’enrichir l’action publique, et de favoriser l’émergence de nouveaux projets, dans le cadre de sa politique de la ville.

Accompagné par le centre social du Tremplin, ce conseil réunit seize habitants (huit volontaires, huit personnes tirées au sort et huit suppléants) ainsi que huit représentants associatifs, professionnels indépendants, institutionnels du quartier. Il est élu pour trois ans.
Le Conseil Citoyens est  un lieu d'échanges, d’initiatives citoyennes, d’information, de participation, de valorisation du quartier et d’ouverture vers la ville. Il est amené à travailler avec la mairie et Côtes d’Armor Habitat sur les projets du quartier.

Le programme de réussite éducative

La réussite éducative constitue l’un des volets de la loi de programmation pour la cohésion sociale votée le 18 janvier 2005. A Ploufragan, le Programme de Réussite Educative (P.R.E.) est porté par le Centre communal d’action sociale (C.C.A.S.). Il est financé par la Ville et le C.C.A.S. de Ploufragan et subventionné par l’Etat.
Le P.R.E. s’adresse aux enfants et aux jeunes de 2 à 16 ans, et leurs familles du quartier de l’Iroise et du Grimolet. Il vise à favoriser l’épanouissement des enfants, que ce soit à l’école, à la maison ou dans les activités extrascolaires. La famille décide, avec l’équipe du P.R.E., du parcours à mettre en place pour aider l’enfant dans ses difficultés, en utilisant tout son potentiel.

 

Les Plaines Villes : un quartier en devenir

Vue aérienne du quartier des Plaines Villes à Ploufragan

Vue aérienne du quartier des Plaines Villes à Ploufragan, par sdescaves

La zone des Plaines Villes, au nord de Ploufragan, évolue. L’aérodrome, qui occupait le site de 1939 aux années 80, laisse aujourd’hui place à de l’habitat et à des activités tertiaires, prémisses d’un nouveau quartier. Sa surface appartient pour la plus grande partie de à la Chambre de commerce et d’industrie des Côtes d’Armor et est situé à 95% sur le territoire de Ploufragan.

Depuis quelques années, une quinzaine d’hectares est ouverte à l’urbanisation. Première construction de taille, la Caisse d’allocations familiales (CAF) des Côtes d’Armor s’est installée en 2013. L’habitat s’y développe aussi avec une vingtaine de lots individuels, en particulier rues Elise Deroche et Jean Mermoz, et 44 logements locatifs de Terre et Baie Habitat, dont 8 pavillons (du T2 au T5), rue Jacqueline Auriol. Pour garder la mémoire du lieu, les rues ont été baptisées du nom d’aviatrices et d’aviateurs. Le siège du service des eaux de Saint-Brieuc Armor Agglomération (accueil du public et services techniques) s’y est également installé en 2015, ainsi que les Ateliers du Coeur en 2016. D’autres projets sont en cours de réalisation : logements de Côtes d’Armor Habitat… 

Le quartier des Plaines Villes paraît aujourd’hui excentré du centre de Ploufragan, mais il se rapprochera des commerces et services du centre-ville dès la construction du pont de la rocade d’agglomération au-dessus de la voie de chemin de fer, entre le centre et le nord de la ville. 

 

ZAC de Beaucemaine : permettre le développement de la Technopole Saint-Brieuc Armor

La ZAC de Beaucemaine

La ZAC de Beaucemaine, par sdescaves

La ZAC de Beaucemaine marque une nouvelle étape dans le développement de la Technopole Saint-Brieuc Armor. En effet, ce parc d’activités allait être confronté à un manque de foncier disponible pour répondre aux demandes d’implantation d’entreprises innovantes, de laboratoires ou de centres de formation du secteur tertiaire supérieur. 

La ZAC de Beaucemaine répond donc à un besoin réel de foncier pour l’accueil de nouvelles activités économiques, porteuses d'emploi et d'avenir pour le territoire. 

La Technopole Saint-Brieuc Armor a donc réalisé l’aménagement de ce futur parc d’activités au cours de l’année 2015. La commercialisation des lots est désormais ouverte.

Renseignements : Technopole Saint-Brieuc Armor
6 rue Camille Guérin
22440 Ploufragan
Tél. 02 96 94 43 90
www.technopole-saint-brieuc-armor.com